J'aime j'aime pas le retour


M'emmitoufler dans mon gros pull, savoir qu'elles sont là, la couleur que donnent les mures à mon smoothie, faire la liste des choses que j'aime, ma plante a tomates même si elle ne ressemble à rien, mon étagère à chaussures, les paroles de Hocus Pocus, me dépenser encore et toujours, être impatiente que les parents reviennent du bout du monde pour voir comment ils m'ont dévalisé le magasin Nike, La Baule, saliver par message entre copines en sachant qu'on va au resto le soir (non on ne pense pas que à la bouffe... ok si...), barrer des choses sur la to do list, flâner dans le schleiper et faire bousculer les idées créatives dans ma tête, les conversations qui partent dans tout les sens et les copines qui stoppent tout pour refaire la liste des sujets importants, ce débat pour savoir si je serai conviée aux EVG des filstons (pas le choix les gars je suis une filstonne !), apprendre tout les jours et ne pas en avoir peur, la force qu'il faut pour faire rebondir cette petite balle noire, déposer un permis d'urbanisme (sensation de profonde satisfaction), faire la ratatouille de Nathalie, les copains qui se marient, trainer dans les rayons des libairies, me rendre compte que j'ai appris et que je sais de quoi je parle, cet hôtel 5 étoiles qui fait un carton, voir que la liste des choses que j'aime est plus facile a faire que celles que je n'aime pas, retrouver mes lunettes, ces journées qui ne se ressemblent jamais, les copains qui te réconfortent ou ceux qui te racontent leurs histoires sordides, ma playlist "vieux français" (doc gynéco, hocus pocus, matt houston, L5, Ophélie Winter, M. Pokora etc, et non je n'ai pas honte !), la nouvelle pub de Miss Dior Chérie avec Nathalie Portman sur la musique de Sia, ce fou rire sur ce paddle, la mère qui m'offre des peluches pastèque et fraise, les petits Gervais, le singe qui se cache les yeux et ce qu'il peut des fois vouloir dire,

Ce désespoir, ces post-it qui s'empilent, devoir jeter des aliments parce que je ne mange presque jamais chez moi, ces dimanches inutiles depuis des semaines (même si ça veut dire que le samedi était plutôt réussi), ne déjà plus avoir de place dans mon étagère à chaussures, cette sensation de ne pas pouvoir aider, la mort de feu le petit oranger, regarder en arrière, le cellophane (non mais sérieux qui a inventé ce truc qui n'a qu'une envie c'est être inutilisable au moindre geste?), tout oublier partout, toujours perdre mon bic (surtout sur chantier), mon persil qui ne veut absolument pas rester en vie (franchement je commence a en faire une affaire personnelle), le voisin qui s'essaye à la flute a bec (vraiment???), cette envie de faire pipi dès que j'ai bu un thé, cet iPhone qui te dit sans cesse que le stockage est presque saturé (hé ben désature merde! au prix ou je t'ai payé fais un miracle !), le delhaize de Flagey qui ne vend plus mon café Latte (ok il est rénové, il est beau mais où est mon café ?!), le poulet décongelé (eeekebeeekes),


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle